CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 05/1986) JOURNÉE NATIONALE DES HANDICAPÉS

Emission

05/1986

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 0,80 DA

Format: 27mm x 32,75mm

Dentelure: 13 

Imprimeur: PTT Périgueux.

Procédé d'impression: Héliogravure.

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 1,80 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 13 et Vendredi 14 Mars 1986 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA - ORAN.

Vente générale: Le Samedi 15 Mars 1986 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 867

N° AP : 539

 

JOURNÉE NATIONALE DES HANDICAPÉS

La journée du 14 mars, Journée nationale des personnes handicapées,  est placée sous le thème «L’éducation de l’enfant handicapé».  Garantir la scolarisation et la formation aux jeunes handicapés, c’est  leur permettre une insertion sociale effective.

Aussi la politique entreprise en faveur des personnes handicapées vise-t-elle leur  intégration progressive dans la société, intégration conditionnée  cependant par la nécessité d’une continuité dans le processus global  de réadaptation. Dans ce sens, l’école, qui est la deuxième étape dans la vie d’un  enfant, constitue un droit reconnu par les textes fondamentaux  du pays. 

L’Algérie a, en effet, développé une véritable politique d’intégration  envers cette frange de la société qui a commencé à se préciser dès  1976, année au cours de laquelle ont été adoptées la Charte  nationale et la Constitution et qui a vu également la promulgation  du Code de la santé. D’autre part, la création du secrétariat d’Etat  aux Affaires sociales a apporté une nouvelle dynamique à tous les  efforts d’intégration des personnes handicapées. 

En application de ces principes et pour répondre aux besoins  pressants de cette catégorie de citoyens, un large programme a été  adopté en leur faveur par le gouvernement en janvier 1983 puis en  mars 1985.  Depuis, tous les textes essentiels énoncés pour la prise en charge  de cette catégorie sociale soulignent son droit de vivre dans la dignité  et d’exercer pleinement sa citoyenneté. 

Le ministère de la Protection sociale chargé de la Protection et de  la Promotion des catégories particulières a mis en œuvre des actions, en concertation avec les administrations et organismes concernés, afin de couvrir à moyen terme les besoins des jeunes handicapés  en matière d’éducation. 

En garantissant l’éducation à l’enfant handicapé, l’Etat favorise son  adaptation et lui offre, dans le futur, les mêmes chances que tout  autre citoyen algérien.

Téléchargement de la notice 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante



08/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres