CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 11/1997) TISSAGES

Emission

11/1997

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 3,00 – 5,00 – 10,00 et 20,00 DA

Format: 35mm x 35mm 

Dentelure: 14,5

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 2,00 DA affranchie à 40,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: les Mercredi 17 et Jeudi 18 Septembre 1997 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 20 Septembre 1997 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1139-1140-1141-1142

 

 

 

 

 

Tissages

De par la place qu'il occupe, le tissage est considéré comme l'industrie domestique principale de la vie rurale.

C'est juste après la tonte des moutons que les femmes après avoir préparé la laine confectionnent les tissages nécessaires aux besoins de la famille. Les vêtements comme les tapis sont exécutés sur métier vertical (haute lisse). Tous les tissus qui entrent dans la confection de tentes et ceux qui servent au harnachement des bêtes de sommes sont faits sur métier horizontal (basse lisse). Les tissages à usage de vêtement sont généralement plus fins chez les sédentaires que chez les nomades et ne demandent que peu de matières premières.

Dokkali

C’est une tenture fabriquée dans la région de Timimoun.

Le dokkali était vendu dès le XIXe siècle aux Touareg et dans tous les autres ksour environnants. C’est une longue pièce, de forme rectangulaire, tissée avec de la laine et du coton. Le décor consiste en deux bandes rouges qui la traversent ; celles-ci sont bordées d’une lisière vert et jaune ornée d’une série de lignes parallèles en forme de peigne. Le dokkali de la région d’Adrar est sobre : les lignes de coton blanc sont plus larges, des petites palmettes rouges et vertes s’alignent entre elles et une large bande de couleur grenat divise la tenture en deux.

Tellis

La décoration des tissages des Aurès comprend plusieurs formes : des points, des lignes droites ou brisées, des carrés, des triangles et surtout des losanges. Des rayures simples ou composées de largeurs diverses sont utilisées pour accentuer la division par bandes de motifs colorés. Tellis, c’est le nom que donnent les habitants des régions des Aurès et de tout l’Atlas saharien aux sacs tissés que l’on place sur le dos d’une bête de somme.

Boutaleb

C’est un tapis ras inspiré par les nattes d’alfa du Boutaleb, dans la région de M’sila. Il est riche d’un décor formé par la répétition d’un même motif sur un fond ocre.

Azdil ou Ddil

Tapis très ancien de la région d’Aït Hichem. Les techniques de fabrication de ce tapis ainsi que les motifs sont transmis de génération en génération. Les motifs reproduits sur ces tapis ressemblent à ceux que l’on retrouve aussi bien sur les bijoux que sur les poteries kabyles.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



11/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres