CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 02/1981) LES ARTS TRADITIONNELS

Emission

02/1981

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: BACHIR YELLES

Valeur faciale: 0,40 - 0,60 – 1,00 et 1,40 DA

Format: 49mm x 30,6mm

Dentelure: 12 ½  x 12 ¼

Imprimeur: Courvoisier.

Procédé d'impression: héliogravure (fille de soi)  

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 4,40 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 19 et Vendredi 20 Février 1981 dans les Recettes Principales des postes D’ADRAR-EL ASNAM- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA - ORAN.

Vente générale: Le Samedi 21 Février 1981 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 728-729-730-731

N° AP : 398-399-400-401

 



LES ARTS TRADITIONNELS

En dépit de l’envahissement du machinisme, qui a accéléré la production  standardisée d’articles usuels, les produits artisanaux ont survécu grâce à la ténacité des artisans.

Ces objets sont le fruit de  longues traditions représentant l’originalité de la culture algérienne. 

Cet amour de l’œuvre achevée est demeuré vivace. L’artisan s’applique à perpétuer des techniques et des décors en ne perdant pas  de vue que son œuvre doit répondre à des besoins tant matériels que spirituels. 

La vannière 

Il existe de nombreux centres de production de la vannerie à travers  le pays. Faite d’alfa et de raphia, la vannerie est représentée par des  tamis, des corbeilles à pain, des bonbonnières, des corbeilles à linge,  etc. Des motifs décoratifs inspirés de la poterie et des tissages traditionnels ornent la majorité de ces articles. 

La fileuse 

Le travail de la laine est très répandu à travers le pays. Il constitue  une industrie familiale traditionnelle en raison de la vie rurale de la majorité des habitants et concerne essentiellement la production de  tapis, burnous et couvertures par d’habiles artisans et artisanes. 

Le dinandier 

Bien que peu nombreux, les artisans dinandiers perpétuent une tradition  où s’harmonisent formes et volumes. En cuivre gravé ou  repoussé, les objets produits constituent un témoignage où la décoration  composée d’entrelacs atteint parfois un haut degré de  perfection. 

Le bijoutier

Certains bijoutiers algériens utilisent un outillage souvent très sommaire et arrivent à réaliser des parures d’une haute tenue. Ils sont  restés fidèles au legs de leurs ancêtres qu’ils ont perpétué et amélioré.  Leur production est demeurée vivace grâce à l’amour qu’ils  apportent à l’achèvement de l’œuvre entreprise.

Téléchargement de la notice

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTIN

 

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivant



05/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres