CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 14/2002) COQUILLAGE

Emission

14/2002

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: MOHAMED  FAYCAL  ALLACHE

Valeur faciale: 5,00 x 4 DA

Format: 35mm x 25mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 2,00 DA affranchie à 22.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: les Mercredi 04 et Jeudi 05 Décembre 2002 dans les 48 Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 07 Décembre 2002 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1328-1329-1330-1331

 

 

 

 

 

 

COQUILLAGES

Les coquillages, avec leurs couleurs vives et leurs motifs complexes, sont des animaux au corps mou, ils sont regroupés dans l'embranchement des mollusques, essentiellement dans les classes des bivalves et des gastéropodes.

La fantastique diversité de formes, de tailles et de couleurs des coquillages témoigne des remarquables facultés d'adaptation des mollusques à différentes latitudes et profondeurs de l'océan mondial, où on reconnaît actuellement plus de 450.000 espèces. En Algérie, le nombre d'espèces recensées sur le plateau continental est de 500 espèces.

Acanthocardia Aculeata (Linnaeus, 1958)

Cette espèce, appelée communément bucarde aiguillonnée, a une coque ocrée à papilles aiguës dont les cotes rayonnantes et saillantes sont au nombre de 19 à 23, elles ont des rangées d'épines reliées entre elles par une carène médiane basse. La taille de ce coquillage peut atteindre 10.5 cm.

Le bivalve Acanthocardia aculeata est localisé sur la cote algérienne sur les fonds détritiques grossiers, sableux ou envasés des étages infra littoral et circalittoral jusqu'à une profondeur de 125 mètres.

Vénus Verrucosa (Linnaeus, 1758)

   Vénus cerrucosa, appelée communément la praire, a une coquille épaisse, équivalve et bombée avec des stries lamellaire concentriques très marquées. La couleur extérieure va du blanc à rouille en passant par le gris, le jaune et le brun selon les gisements existants.

   Cette espèce vit entre la cote et 100 mètres de profondeur ; mais surtout de 0à 50 mètres de profondeur. Elle peut atteindre des tailles maximales de 70 mm pour des tailles communes de 45 mm.

Epitonium Commune

Ce gastéropode possède 8 à 9 tours de spires lâchement enroulés, connectés entre eux par de minces rides en varices. La Séparation des tours de spires est si complète qu'il n'y a pas de suture. L'ombilic est large et profond. La couleur du coquillage est d'un rose pale ou beige.

Cette espèce vit sur les sables infra littoraux et peut atteindre une taille maximale de 3 cm en Méditerranée.

Xenophora crispa (Konig, 1831)

Cette espèce a une coquille mince à spire haute avec un petit ombilic parfois caché par la croissance de la coquille. La surface supérieure a des rides verticales obliques, couvertes de petites coquilles et de débris. La couleur de la coquille est blanc jaunâtre à blanchâtre.

Xenophora crispa vit sur les fonds de sables grossiers à fins graviers en eaux profondes.

 

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



15/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres