CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 15/1989) CHAMPIGNONS

Emission

15/1989

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KRIM  KAMARDINE

Valeur faciale: 1,00 – 1,80 – 2,90 et 3,30 DA

Format: 26mm x 36mm 

Dentelure: 13 ½

Imprimeur: Cartor.

Procédé d'impression: Héliogravure

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 10,00 DA avec oblitération 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 14 et Vendredi 15 Décembre 1989 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 16 Décembre 1989 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 966-967-968-969

N° AP : 640-641-642-643

 




CHAMPIGNONS

BOLET SATAN Boletus satanas 

Le bolet satan ou satan ou encore cèpe diabolique est une espèce  de champignons à chapeau blanchâtre à gris verdâtre. D’odeur  désagréable, sa silhouette est basse et trapue, alors que sa chair  est en majeure partie blanche.  Ce bolet n’est pas très commun car il ne se rencontre que sur les  sols calcaires ou neutres. Précoce, il apparaît dès la fin du printemps  pour disparaître à l’automne.  Son chapeau est énorme, compact et charnu. Le pied reste longtemps  court et trapu par rapport au chapeau. Il est jaune en haut,  rouge au milieu, jaunâtre en bas. Sa surface est marquée par un  beau réseau de fines veines rouges, roses ou blanches et bleuit au  toucher.  C’est le seul bolet vraiment vénéneux, mais il ne cause que des  gastro-entérites pour les personnes non habituées à le consommer.  Un fragment de chair avalée crue constitue un puissant vomitif. 

AGARIC OU PSALLIOTE JAUNISSANTE Psalliota xanthoderma

Cette espèce est commune dans certaines localités. On la trouve  en été et en automne dans les forêts ou à leurs lisières, dans les parcs  et les jardins.  Le chapeau est blanc, un peu sale, brillant et sans écailles. Il ne  jaunit pas spontanément, même exposé à la chaleur. Le pied est  bulbeux en bas, blanc et brunissant.  L’anneau est ample et se détache circulairement.  La chair est épaisse, blanche, souvent jaune citron dans le bulbe.  Elle dégage une odeur caractéristique de cette espèce et de son  groupe qui rappelle l’iode, le phénol ou l’encre.  Espèce à rejeter, sa chair peu savoureuse peut causer des accidents  stomacaux, rarement intestinaux. 

LEPIOTE ELEVEE Lepiota procera 

Elle se rencontre communément en été ou en automne dans les  forêts, les bois, les taillis, surtout sur les sols plus ou moins acides.  C’est un champignon svelte qui, dans sa jeunesse, a tout à fait  l’apparence d’une baguette de tambour, car il existe un gros bulbe  arrondi à la base de son long pied.  Le chapeau encore fermé est presque sphérique, sa couleur est brune  ou brun grisâtre et il est revêtu de nombreuses plaquettes écailleuses.  Quant au pied, il est très long mais grêle. L’anneau est ample, frangé  au bord et de structure très compliquée. Il est mobile autour du pied.  La chair est mince, tendre dans le chapeau et fibreuse dans le pied.  C’est un excellent comestible, très recherché presque partout, mais  il vaut mieux le consommer jeune. 

LACTAIRE DELICIEUX Lactarius deliciosus

Le groupe des lactaires à lait rouge (lactaires comestibles) est  très facile à identifier, car non seulement il s’agit de champignons  strictement liés aux arbres à aiguilles (pins, épicéas…), mais leur lait,  au lieu d’être blanc au moment où il s’écoule des lames ou de la  chair blessée, est d’emblée coloré en rouge.  Ils tendent tous à se maculer de vert ou même peuvent, une fois  vieux, être tout entier envahis de vert sale.  On rencontre deux espèces plus connues depuis longtemps.  L’un est un lactaire délicieux dont le lait à l’écoulement est rouge  carotte ou vermillon et l’autre, lactaire sanguin, est rouge vineux.  Ces deux espèces sont des comestibles plus ou moins recherchés,  le sanguin étant beaucoup plus délicat que l’autre.

 

Téléchargement de la notice

 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante



04/06/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres