CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 17/2001) SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DE LA CATASTROPHE NATIONALE DU 10 NOVEMBRE 2001

Emission

17/2001

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 5,00 DA

Surtaxe : + 5 DA

Format: 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 2,00 DA affranchie à 12.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: Les Lundi 24 et Mardi 25 Décembre 2001 dans les 48 Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Mercredi 26 Décembre 2001 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1301

 

 

 

SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DE LA CATASTROPHE NATIONALE DU 10 NOVEMBRE 2001

Le 10 Novembre 2001, l'Algérie a vécu une journée dramatique. Les intempéries ont provoqué des catastrophes en cascade dans plusieurs Wilayate du pays: Alger, Chlef, Ain Defla, Tipaza, Relizane, Tiaret, Saida, Mascara, Tlemcen, Oran, Ain Témouchent, Mostganem, Tizi Ouzou et Boumerdes. Cependant, c'est le quartier le plus populaire d’Alger, Bab El Oued qui a été le plus meurtri.

Des pluies torrentielles d'une rare violence ont grossi démesurément des oueds desséchés depuis plusieurs décades. Ces oueds quittant leur lit ont inondé, détruit et tout dévasté sur leur passage.

Les premiers bilans chiffrés révèlent toute l'ampleur de la catastrophe dans les régions touchées. Ils traduisent la gravité de la situation et rendent concrètement perceptible le~ drame. Plus de 760 morts dont 712 à Alger seulement des centaines de disparus et de blessés. Plusieurs habitations détruites, beaucoup de sans-abri, des récoltes entièrement détruites, des ponts et des véhicules emportés, des routes et des voies ferrées coupées. Telles sont, d'après les premières estimations, les immenses pertes que les pluies diluviennes et les flots roulants de boue ont causé en quelques heures !

Derrière ces chiffres, c'est la stupeur, la consternation qui frappent ces sinistrés tétanisés. En effet, pour beaucoup, il ne reste plus rien, ni maison, ni récolte. Plus rien si ce n'est la vie au milieu d'un paysage apocalyptique et complètement anéanti; c'est la désolation.

Les autorités ont arrêté des mesures d'urgence qui s'imposaient dans l'immédiat et ont décidé d'un vaste programme pour redresser complètement la situation dans les Wilayate sinistrées. Dés les premières heures, l'Etat n'a rien ménagé pour remplir ses missions en mobilisant tous les moyens humains et matériels pour dégager les corps des victimes, soigner les blessés, venir en aide aux familles des victimes en détresse et assurer le logement pour ceux qui se sont retrouvés sans toit.

La solidarité nationale s'est manifestée pendant et après la catastrophe naturelle qui s'est abattue sur notre pays. Même la communauté internationale a été touchée par le drame national comme l'attestent l'aide des pays amis et les messages de sympathie.

Afin d'inciter chacun à apporter son aide daris la mesure de ses moyens, un timbre-poste avec surtaxe a été émis.

Pour leur part, les populations sinistrées se montreront dignes de cet élan solidaire, en rejetant tout découragement et répondront à l'appel de mobilisation pour être au premier rang de la reconstruction afin qu'un jour prochain la catastrophe ne soit plus qu'un mauvais souvenir.

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

 

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



08/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres