CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 27/2018) RELATIONS DIPLOMATIQUES ALGÉRO-CHINOISES

Emission

27/2018

CARACTERISTIQUES

Dessin : ALI MECHTA

Valeur faciale : 25 DA

Format : 43mm x 29mm

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d’Algérie

Procédé d’impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : Les Jeudi 20 et samedi 22 Décembre 2018 dans les 48 recettes principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya.

Vente générale : Le Dimanche 23 Décembre 2018 dans tous les bureaux de poste.

N° sur le Blog : 1851

N° AP :    




RELATIONS DIPLOMATIQUES ALGÉRO-CHINOISES

Les relations diplomatiques Algéro-Chinoises s’appuient sur l’importante référence historique découlant de l’assistance politique de la Chine à l’Algérie lors de sa Guerre de Libération. La Chine fut le premier pays non-arabe à reconnaitre l’institution du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne et à établir des relations diplomatiques avec notre pays à partir du 20 Décembre 1958.

Après que l’Algérie ait obtenu son indépendance, ses bonnes relations avec la Chine ont continué d’exister et ont même progressé depuis, notamment avec le grand appui et l’importante mission historique accomplie par notre pays pour permettre à la Chine de recouvrer sa position de Membre Permanent au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies, en 1971. La référence historique liant les deux pays a grandement contribué à consolider leurs relations bilatérales sur les plans politique et économique.

Sur le plan politique, il y a lieu de dire qu’aucune des deux parties n’a manqué d’accorder son assistance à l’autre, notamment de ce qui est des questions liées aux politiques extérieures des deux pays. Plusieurs visites de haut niveau ont été aussi effectuées entre l’Algérie et la Chine dont les trois visites de Son Excellence, le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA opérées respectivement en Octobre 2000, Novembre 2006 et Août 2008. Ainsi que celle de l’ancien Président Chinois, Monsieur Hu Jintao en Algérie réalisée le mois de Février 2004 et où il a tenu à souligner l’importance accordée par son pays à la politique extérieure de l’Algérie.

Par ailleurs et sur le plan économique, c’est vers l’an 2000 que les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine ont progressé de manière remarquable considérant que la Chine s’apprêtait en cette période à devenir une force industrielle et économique. L’année 2014 quant à elle, a été marquée par un grand essor des relations bilatérales Algéro-Chinoises et ce, après avoir hissé les relations pour la coopération stratégique, établies auparavant entre les deux parties en 2006, à un véritable partenariat stratégique global. Un partenariat qui s’est concrétisé suite à l’adoption conjointe, par Son Excellence, le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA et son homologue Chinois, Monsieur Xi Jinping, de la « Déclaration Politique », en date du 25 Mai 2014. A noter que la « Déclaration Politique » fut le premier document adopté par la Chine avec un pays Arabe, et qui a été suivie par la suite, en date du 06 Juin 2014, par la mise en œuvre du « Plan Quinquennal de Coopération Stratégique Globale ».

Actuellement, la Chine est considérée comme l’un des principaux partenaires économiques et commerciaux de l’Algérie et est son premier fournisseur. La coopération entre les deux pays a été étendue à tous les domaines, dont le domaine spatial. Ce dernier qui s’est manifesté par le lancement, le 11 Décembre 2017, du premier satellite algérien dédié aux télécommunications, le « ALCOM SAT1 », depuis une base de lancement de satellites chinoise.

Le domaine de la construction et des infrastructures de base constitue aussi un autre axe important de coopération entre les deux pays. Les entreprises chinoises de construction ont largement contribué à l’édification de plusieurs infrastructures de base et à livrer un nombre de mégaprojets, à l’instar du projet de « La Grande Mosquée d’Alger » et celui du « Port Centre El Hamdania», à Tipaza. S’ajoute à cela la construction de l’opéra d’Alger « Boualem BESSAIAH » livrée par la Chine le mois de Septembre 2017, sous forme d’un don à l’Algérie.

L’adoption en date du 26 Novembre 2018, du mémorandum d’accord par la Société Algérienne SONATRACH et le Groupement de construction Chinois (CITIC) est venue renforcer encore le partenariat Algéro-Chinois, visant la création d’une société mixte chargée de lancer un mégaprojet intégré d’exploitation et de transformation de phosphate et de gaz naturel à travers quatre wilayas de l’Est de l’Algérie (Tébéssa, Souk Ahras, Annaba et Skikda). Ce projet dont le montant s’élève à six (06) milliards de dollar se veut un nouveau modèle qui vient confirmer encore le rôle crucial des investissements Algéro-Chinois, générateurs de richesse et de postes d’emploi, dans le renforcement de la coopération et du partenariat bilatéral entre les deux parties. 

La consolidation des relations Algéro-Chinoises ainsi que la nécessité de les faire progresser sont donc devenues des constantes propres aux politiques extérieures des deux pays.

Téléchargement de la noticehttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/Icon_PDFdownload.png

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédente https://static.blog4ever.com/2008/12/271927/back-.pnghttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/next-.png  émission suivante



30/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres