CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

LA RESERVE NATURELLE DE BENI-SALAH

LA RESERVE NATURELLE

 DE BENI-SALAH

Le principal objectif dans la création de la réserve est de préserver la forêt et sa faune naturelle qui représentent un milieu écologique riche et unique sur le territoire algérien. Elle est en outre chargée de conserver et de protéger le Cerf de Barbarie (Cervus elaphus barbarus), espèce en voie de disparition. Elle a été crée en 1972/73 par le service des forêts de la wilaya de Guelma en coopération avec l'assistance technique Canadienne.

S'étendant sur une superficie de 2 000 ha, la réserve naturelle de Béni-Salah est située au Nord-est de la daïra de Bouchegouf (wilaya de Guelma) et au Sud de la maison forestière d'El Karma. Elle se trouve située sur un terrain accidenté. L'altitude varie de 600 à 900 m.

La végétation couvre environ 95% de la superficie totale de la réserve et se compose essentiellement de formations à chêne liège, de formations à chêne zeen, de formations de maquis à Bruyère et à Arbousier et de formations herbacées à graminées.

On y rencontre également quelques petits reboisements à base d'Eucalyptus, Pin maritime et Cyprès.

L'accessibilité difficile ainsi que les incendies répétés ont conduit à une sous exploitation et par conséquent à une dégradation plus ou moins marquée de la forêt allant dans le cas extrême jusqu'à sa transformation en maquis.

Demet, (1989) a recensé les mammifères existant dans la réserve naturelle de Béni- 5alah et qui sont essentiellement représentés par: le Cerf de Barbarie, le Sanglier, le Chacal, l'Hyène, le Renard, le Chat sauvage, la Genette, la Mangouste, la Belette, le Lièvre, le Lapin, le Porc-épic et l'hérisson.

Notons que le Sanglier est l'espèce la plus répandue et le Cerf de Barbarie étant l'espèce la plus menacée de disparition.

La forêt domaniale de Béni-Salah est l'un des massifs forestiers les plus important de la région Est du pays. Elle constitue en fait l'élément le plus occidental du vaste ensemble plus ou moins continu de forêts de chêne liège et de chêne zeen qui s'étendent de Seybouse à l'Ouest à la frontière Tunisienne à l'Est.

Parcs Nationaux & Réserves Naturelles



19/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres