CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

Projet de trois centres d'enfouissement technique


Comme toutes les grandes villes, Constantine a de tout temps été confrontée au problème de la résorption des ordures ménagères. Après avoir « épuisé » les décharges de Sidi M'Cid, route de Ain El-Bey, et celle du 13è km sur la route de Ain Smara, c'est vers celle de la ville de Benbadis, ex-El Haria que les autorités communales ont tourné leur regard. Cette région, qui était jadis belle et touristique, va devenir un grand dépotoir par l'inconscience des hommes. Au départ, la décharge de Benbadis était clôturée avec un poste de garde des bureaux et un abri et le tonnage journalier de déchets ménagers se limitaient à quelques remorques de tracteur par jour. Mais depuis son ouverture à la commune de Constantine, toute cette infrastructure a été balayée par le volume important des déchets ménagers provenant essentiellement de la Ville des ponts et l'assiette de la décharge n'a fait que s'étendre en empiétant sur les terres agricoles. Pour sortir de ce marasme, la direction de l'environnement a envisagé la réalisation de trois centres d'enfouissement technique, CET pour résoudre le problème des décharges sauvages des 12 communes qui la constituent. Le premier à Benbadis s'étend sur 50 hectares et prend en charge 6 communes du Sud de la wilaya car il est déjà en service depuis mars 2010. Le deuxième, d'une superficie de 10 hectares, implanté à Aïn Smara qui sera réceptionné fin 2011 concernera les 4 wilayas du Nord. Le dernier centre d'enfouissement dont le terrain d'assiette n'a pas encore été retenu sera affecté aux deux communes restantes Boudjeriou et Ibn Ziad. Mais la ville de Benbadis attend d'être débarrassée des ordures qui ont défiguré son paysage et retrouver enfin son cachet de site touristique d'antan. Un grand fossé appelé «casier» est prévu juste à côté de cette décharge. On y enfouira tous les déchets à ciel ouvert et lorsqu'il sera plein, il sera recouvert d'une terre végétale qui permettra à nouveau l'exploitation de cette parcelle à des fins agricoles. 

Nabil C.



03/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres