CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 07/2003) 1ER ANNIVERSAIRE DE L'UNION AFRICAINE

Emission

07/2003

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: SID AHMED BENTOUNES

Valeur faciale: 05,00 DA

Format: 25mm x 35mm

Dentelure: 14

Imprimeur: Imprimerie de la Banque d'Algérie.

Procédé d'impression: Offset

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA affranchie à 12.00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour: Les Mercredi 09 et jeudi 10 Juillet 2003 dans les 48 Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA ET ORAN.

Vente générale: Le Samedi 12 Juillet 2003 dans tous les bureaux de poste.

N° : 1346

 

1ER ANNIVERSAIRE DE L'UNION AFRICAINE

Très tôt, les pays africains ont pris conscience de la nécessité d'adapter l'Organisation de l'Unité Africaine, née en 1963, aux nouvelles exigences dictées par les profondes mutations survenues sur la scène internationale. Pour cela, les États membres ont décidé de la mise en place d'une nouvelle organisation panafricaine répondant mieux à cet impératif d'adaptation.

Plusieurs étapes ont précédé la mise en place de la nouvelle Union: de l'adoption de la "Déclaration de Syrte", Libye 1999, portant création de l'Union, au dernier sommet de l'OUA, en juillet 2002 à Durban, Afrique du Sud, avec l'adoption des règlements intérieurs.

En juillet 2002, le 1er sommet de l'Union Africaine, tenu à Durban, est marqué par l'adoption du Protocole portant création du Conseil de Paix et de Sécurité, par les chefs d'Etat. Ces derniers, tout en confirmant les principes et idéaux inscrits dans la Charte de l'OUA, ont réitéré leur attachement aux principes universels de démocratie et du respect des droits de l'Homme.

- Partant de ces principes, l'UA s'est assignée les assignée les objectifs suivants :

- Réaliser une plus grande unité entre les peuples africains ;

- Défendre la souveraineté des États membres ;

- Promouvoir la paix dans le continent ;

- Créer les conditions permettant au continent de jouer son rôle dans l’économie mondiale ;

- Promouvoir le développement durable aux plans économique, social et culturel ;

- Promouvoir et défendre les positions communes africaines sur les questions d’intérêt pour le continent et ses peuples.

Parallèlement à ces efforts, les États membres se sont attachés à conforter les assises de cette Union par la mise en place d’organes et institutions prévus par l’Acte constitutif dont : le parlement panafricain (dont le protocole a été adopté en mars 2001), la Cour de Justice, le Conseil Économique, Social et Culturel, les Comités techniques spécialisés et les Institutions financières.

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédenteimage précédenteimage suivanteémission suivante



27/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres