CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 11/1981) JOURNÉE MONDIALE DE L’ALIMENTATION 16 OCTOBRE 1981

Emission

11/1981

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KAMARDINE KRIM

Valeur faciale: 2,00 DA

Format: 26mm x 36mm

Dentelure: 14 x 14 ½

Imprimeur: Harrison & Sons.

Procédé d'impression: Héliogravure.

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 3,00 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 15 et Vendredi 16 Octobre 1981 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA - ORAN.

Vente générale: Le Samedi 17 Octobre 1981 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 746

N° AP : 415

 

JOURNÉE MONDIALE DE L’ALIMENTATION 16 OCTOBRE 1981

A l’occasion de la 20e session de l’Organisation des Nations unies  pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) tenue en novembre 1980, les 147 représentants des pays membres ont été unanimes à déclarer  le 16 octobre 1981, coïncidant avec le 36e anniversaire de la  fondation de cette organisation, Journée mondiale de l’alimentation. 

Etant donné l’intérêt et l’importance que peut avoir cette initiative dont l’objet est de faire mieux prendre conscience de la nature et des dimensions du problème de l’alimentation à moyen et à long  terme, l’Algérie, pays membre de la FAO, a décidé de célébrer la Journée mondiale de l’alimentation par la mise en place d’une série  d’actions et de manifestations d’information et de sensibilisation de  l’opinion publique. 

En effet, convaincu que les problèmes liés à la production et à l’utilisation des denrées alimentaires concernent non seulement les structures  technico-administratives du pays mais également chaque  citoyen, le ministère de l’Agriculture et de la Révolution agraire, en collaboration étroite avec les autres ministères et la participation  active des organisations nationales, se propose de saisir cette occasion pour organiser plusieurs manifestations consistant en des campagnes  d’information, différents concours, ainsi que des rencontres  et des journées d’étude et d’échanges et enfin la célébration solennelle  de la journée du 16 octobre 1981. 

Ces manifestations sont destinées à éveiller l’opinion nationale et  la sensibiliser à la nature, à la dimension et aux conséquences du  défi alimentaire et ses répercussions sur notre pays. 

Elles tendent plus particulièrement à informer et former le public  algérien aux différents aspects techniques, économiques et sociaux des problèmes liés aux productions agricoles et alimentaires et des  efforts à déployer pour leur amélioration en vue d’échapper à une  dépendance alimentaire aliénante. 

Elles visent donc à inciter à l’amélioration de la production agricole  et alimentaire, d’une part, et à engager une lutte plus efficace contre  le gaspillage sous toutes ses formes, d’autre part. Il s’agit de mettre  en valeur les points saillants des priorités de développement agricole  et alimentaire inscrits dans la Charte nationale et dans le plan  quinquennal de développement.

Tel est l’objectif principal assigné  à cette journée qui s’adresse aux jeunes, notamment la population  scolarisée, aux producteurs, ainsi qu’aux mères de famille. 

Les activités entreprises à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation  ne peuvent être considérées comme conjoncturelles, mais  doivent nécessairement, compte tenu de l’ampleur et de l’importance  du sujet, se poursuivre de façon permanente dans les années à venir. 

Elles s’inscrivent également dans un contexte international plus large,  caractérisé par une tension croissante sur le plan alimentaire mondial, le déséquilibre des échanges Nord-Sud, la mainmise des pays développés sur les productions alimentaires de base et leur utilisation  comme arme alimentaire, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner sur les pays en voie de développement.

C’est  dire l’importance d’une telle action de sensibilisation qui doit contribuer  à une meilleure prise de conscience sur le nécessaire auto développement  dans le domaine des productions agricoles et alimentaires sur le plan national et l’établissement de relations d’échanges régionales et internationales plus équitables.

Téléchargement de la notice

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTIN

 

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivant

 



30/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres