CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 11/2017) « BATAILLES » DE L’ALGÉRIE

Emission

11/2017

CARACTERISTIQUES

Dessin : M. Défense Nationale

Valeur faciale : 25 DA x 5

Format : 36mm x 26mm

Imprimeur : Imprimerie de la Banque d’Algérie.

Procédé d’impression : Offset

Document philatélique : Une enveloppe 1er jour à 7,00 DA avec oblitération 1er jour illustrée

Vente 1er jour : Les Mercredi 05 et Jeudi 06 Juillet 2017 dans les 48 Recettes

Principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya.

Vente générale : Le Samedi 08 Juillet 2017 dans tous les Bureaux de poste.

N° Y&T : 1788-1789-1790-1791-1792

N° AP : 


 

« BATAILLES » DE L’ALGÉRIE

La bataille KHeng Ennetah 1832

Elle eut lieu près des remparts de la ville d’Oran en juin 1832, opposa les troupes de l’Emir Abdkader à l’Armée française commandée par le général Boyer.

Les Algériens réussirent à mettre en déroute l’Armée française.

Bataille de Bir el Gharama 1881

Les français envoyèrent une mission de découverte sous couvert de la recherche scientifique dirigée par le colonel Flatters ayant pour but la pénétration française au sud algérien.

Les chefs des touaregs, Cheikh Amoud Ben El-Mokhtar et cheikh Ahi Taghl livrèrent la bataille de Bir El Gharama contre l’ennemi français en 1881 durant laquelle le colonel Flatters fut tué.

Et depuis et pendant longtemps l’expansion coloniale fut arrêtée dans le sud algérien.

La bataille de Teskieft 1957

La brigade de l’Armée de libération nationale composée de 500 moudjahid, répartis sur trois bataillons, a décidé de prendre en embuscade un convoi d’approvisionnement français, qui a quitté Constantine en se dirigeant vers milia et jijel .cependant les membres de la brigade ont été répartis sur une distance de 03 km au nord du village Teskift, l’armée de l’ennemi a été prise en embuscade à l’arrivée du village. A l’issue de cette bataille 200 soldats français ont été tués et un grand nombre de blessés, deux engins détruits, et 27 moudjahid sont tombés en champ d’honneur.

La bataille d’Ain Zana 1959

La bataille d’Ain Zana éclata quand un groupe de moudjahidine fit irruption dans le poste militaire français d’Ain zana au nord de Souk Ahras, l’un des plus importants postes avancés de l’armée française. Un accrochage violent se produit avec les soldats français, et à l’issue de cette attaque le poste fut conquis par l’ALN.

Les pertes françaises furent considérables, caractérisées surtout par l’anéantissement totale du poste.

La bataille de Djbel Bouk’hil 1961

L’armée française s’acharna contre les maquisards jusqu’à Djeribii dans le Djbel Bouk’hil (extension de l’Atlas Saharien) situé dans la région de Messaad à Djelfa.

La bataille de Djbel Bouk’hil prit fin le 18 septembre 1961 faisant des centaines de morts et de bléssés dans les rangs français.

Téléchargement de la noticehttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/Icon_PDFdownload.png

A.P

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

émission précédente https://static.blog4ever.com/2008/12/271927/back-.pnghttps://static.blog4ever.com/2008/12/271927/next-.png émission suivante

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



08/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres