CHAOUKI-LI-QACENTINA

CHAOUKI-LI-QACENTINA

(emission 10/1985) PLANIFICATION FAMILIALE

Emission

10/1985

CARACTERISTIQUES

Dessinateur: KAMARDINE  KRIM

Valeur faciale: 0,80 – 1,40 et 1,70 DA

Format: 27mm x 39mm

Dentelure: 14   

Imprimeur: Heraclio.

Procédé d'impression: Héliogravure.

Document philatélique: Une enveloppe 1er jour illustrée à 1,00 DA affranchie à 4,90 DA avec oblitération illustrée 1er jour.

Vente 1er jour: Les Jeudi 03 et Vendredi 04 Octobre 1985 dans les Recettes Principales des postes D'ADRAR-ECH-CHELIFF- LAGHOUAT-OUM EL BOUAGHI-BATNA -BEJAIA-BISKRA-BECHAR-BLIDA-BOUIRA-TAMANRASSET- TEBESSA - TLEMCEN- TIARET- TIZI-OUZOU-ALGER-DJELFA-JIJEL-SETIF-SAIDA -SKIKDA-SIDI BEL ABBES-ANNABA-GUELMA-CONSTANTINE-MEDEA -MOSTAGANEM-M'SILA-MASCARA-OUARGLA - ORAN.

Vente générale: Le Samedi 55 Octobre 1985 dans tous les bureaux de poste.

N° Y&T: 846-847-848

N° AP : 518-519-520

 


PLANIFICATION FAMILIALE

Le programme national pour la maîtrise de la croissance démographique, adopté le 20 février 1983 et dont la finalité est de  réguler le rythme excessif de la croissance de la population afin d’améliorer le niveau de développement économique et social, s’adresse en premier lieu à la famille. 

La planification familiale a pour objectif de permettre aux familles  de décider du nombre d’enfants et du moment de leur naissance. Elle vise donc à susciter chez les familles un comportement réfléchi et responsable à l’égard de la procréation.

La planification familiale doit contribuer non seulement à équilibrer  la famille algérienne, mais aussi à lui assurer une meilleure qualité  de vie. La planification familiale repose sur des programmes  intégrés et complémentaires, comportant notamment les volets  suivants : l’espacement des naissances, la lutte contre la mortalité  infantile et la promotion de l’allaitement maternel. 

L’espacement des naissances doit permettre l’amélioration de la  santé maternelle et infantile. Car il est prouvé que les maternités trop  nombreuses et rapprochées multiplient les risques de mortalité et  de maladie chez la mère et l’enfant. C’est donc un facteur de lutte  contre la mortalité infantile dont le niveau demeure encore élevé en  Algérie et pour laquelle le ministère de la Santé publique a mis en  place un programme devant ramener le taux actuel, estimé à 83%,  à 50% d’ici à 1990. 

La réalisation de cet objectif dépend du développement des actions  préventives et de la promotion de l’allaitement maternel, un facteur  indispensable à la bonne santé du nourrisson. Il réduit les dangers  qui menacent le nouveau-né durant les premiers mois de sa vie car  le lait maternel est adapté aux besoins nutritionnels du nourrisson  et contient des éléments immunologiques qui protègent contre  l’infection.  La planification familiale participe donc à la promotion d’une famille  saine et équilibrée.

Téléchargement de la notice 

P.T.T

Par : CHAOUKI-LI-QACENTINA

 

émission précédente image précédenteimage suivante émission suivante

 



20/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres